Les 4 Hours of Spa Classic 2019


08 juillet 2019

Incontestable épreuve de prestige des A-XOC Bikers’Classics 2019, les 4 Hours of Spa Classic ont tenu toutes leurs promesses ce samedi soir sur un Circuit de Spa-Francorchamps qui n’a pas été épargné par les averses, aussi brèves que parfois violentes. Si Greg Fastré (Suzuki Team Force) prenait le meilleur envol, il était rapidement handicapé par un équipement pneumatique pas nécessairement adapté sur une piste en mode ‘savonnette’, notamment au niveau des Combes. Ce qui provoquait d’ailleurs la perte rapide de Steven Neate (Honda Neate Racing), qui chutait dès l’entame de l’épreuve !

Les incidents n’allaient d’ailleurs pas manquer durant la première partie de la course, la #56 de Fastré-Mertens-Le Bihan étant victime d’un bris d’alternateur la renvoyant dans le fond du classement, tandis que la Kawasaki Hampe Racing de Haquin-De Dieuleveult, qui s’était retrouvée furtivement en tête de la course, finissait par renoncer, boîte de vitesses hors d’usage. Déception également pour le Britannique Danny Webb (Team Lincs Classic Suzuki), qui avait réalisé un festival en début de course lorsque les conditions étaient difficiles, contraint de s’immobiliser longtemps en bord de piste avant de repartir.

Il n’en fallait pas plus à trois motos pour s’isoler en tête du classement lorsque la Voiture de Sécurité montait en piste peu avant la mi-course, la Honda Dholda Racing de Mertens-Bollaerts, la Honda PoweRacing-JapautoClub de Chevrier-Sauve-Simon et la Yamaha Road Runner de van der Mark-Brand.

Les deux dernières heures de course allaient être marquées par des conditions moins difficiles au niveau de la piste, les Honda #87 et #10 s’échangeant la tête du classement au gré des passages par la pitlane, et au bout du compte, Gian Mertens et Yves Bollaerts imposaient leur Honda RC30 Dholda Racing au classement général et dans la Classe Evo DG Sport avec un avantage de moins de 30 secondes sur la Honda CB1100R PoweRacing-JapautoClub de Clément Chevrier, Matthieu Sauve et Matthieu Simon, qui l’emportaient de leur côté au classement scratch FIM et dans la Classe Maxi-Classic. Le top 3 absolu était complété par la Yamaha FJ 1100 Road Runner de Henk van der Mark et Dirk Brand.

Très belle prestation de la Suzuki GSX 1100 RTS Edge des Britanniques Nick Edgeley et Johnny Towers, qui s’imposait en catégorie Open, tandis que la Suzuki GS1000 Team A.M. des Belges Patrick Chavanne et Antoine Doncq l’emportaient dans la Classe Classic, après une belle démonstration de la Moto Guzzi Le Mans III Motobel de Christophe Charles-Artigues et Laurent Villergnier en première partie de course. Succès belge également en Classe Formula, avec la Suzuki Bikerparts Classic Racing de Sven Ketels et Denny Lannoo.

SPORT 7 & com
Notre album photos des Biker's Classics 2019